twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(5 Votes)

Il a porté les 4 casquettes: joueur, entraîneur, président et arbitre

 

On a tort de ne pas connaître Ernst Peiffer, car c’est un vrai gentleman. A 65 ans, il demeure un parfait ambassadeur du football germanophone, là où chaque village défend son clocher lors de derbies souvent homériques. De chez lui, à Nidrum, les oiseaux vont faire leurs nids à Butgenbach, Weywertz ou Elsenborn, selon les caprices du vent et du ballon rond…

  

Ernst Peiffer 2 smErnst  joua en première à Wévercé durant 15 bonnes années, surtout au libero, mais il avait débuté à Elsenborn, parce que des gens de ce club l’avaient remarqué en train de jouer au foot dans une prairie, en compagnie de son frère (c’était ça, le scouting de l’époque…). Il fit aussi un court crochet par Waimes,  fut joueur-entraîneur à Bullange et entraîna des jeunes à Weywertz et à Elsenborn.  Bref, les clubs et le football de « là en haut » (comme disent les gens d’en bas…), il les connaît sur le bout des crampons.

Évaluer cet élément
(4 Votes)

L’ancien d’Eupen et du RCSV se remet d’un terrible accident de VTT

 

Ghislain Thomanne : « On ne s’amuse plus assez au football »

 

Ghislain-2Le football s’efface derrière des réalités bien plus graves lorsqu’on retrouve Ghislain Thomanne, l’ancien joueur de l’AS Eupen (7 ans) et du RCS Verviers (3 ans) en D.2 et en D.3. Aujourd’hui  âgé de 62 ans, le Baelenois est en effet un vrai « miraculé » de la vie. Il raconte :

La saine rivalité entre Aubel et Battice

Publié dans Rétrospective Écrit par
Évaluer cet élément
(7 Votes)

Match de ma vie

 

Ce Battice – Aubel,  je ne l'oublierai jamais... C'était à l'automne 1983, par un « vrai temps de football », avec un peu de grisaille. Ce n'était pas un match entre équipes fanions, mais simplement de cadets supérieurs, comme on disait alors. Je n'officiais pas, comme tant d'autres fois, comme journaliste, mais plus simplement comme délégué d'Aubel. Et dans ce rôle-là, je pouvais prendre parti, et pas un peu...

Quand le football régional était encore ce qu'il était, avec un enracinement local, une identité, l'amour de son terroir et l'honneur du maillot, tous les matches entre Aubel et Battice prenaient une saveur particulière et inégalable.

Page 20 sur 20

statfoot.be | Website by Siteweb-Service