// Statfoot.be - Toutes les statistiques des joueurs de football belges - Compte rendu - Journée du 4/12/95: Battice – Stavelot : 2-0 // //

twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu - Journée du 4/12/95: Battice – Stavelot : 2-0

 

SOURCE : LE JOUR-LE COURIER

Arbitre : M. Ramioul

Cartes jaunes : Legros

Buts : Sangiovanni (17’, 1-0) – Scolas (43’, 2-0) 

Battice : Frebel – Desmaret – Lucassen – Levaux – Henrard – Coelen – Billen – Schwontzen (88’ Potier) – Scolas – Sluysmans (80’ Dellicour) – Sangiovanni –

Stavelot : Heins – Hansen – Crahay – Servais – Michel (68’ Moonen) – Baikrich – Lemaire – Breuer – Pignon (75’ Meurice) – Legros – Colin (58’ Wuidar).

    Si le fait essentiel de cette rencontre est bien sûr la victoire des Batticiens, qui leur permet d’occuper aujourd’hui (et à nouveau) la tête du classement, c’est sans conteste le brouillard qui a tenu le rôle vedette sur les hauteurs du fort. Au point de contrarier l’évolution des vingt- deux acteurs et… notre vision du match.

Si l’on devait résumer la première période, on dirait que Stavelot a davantage mit la pression sur son adversaire, tout en obtenant plusieurs occasions de but… qui étaient finalement l’œuvre des Batticiens. Bien mieux inspirés et plus réalistes que les Ardennais, les bleu et blanc prenaient par deux fois Heins en défaut, sur des envois de Sangiovanni et Scolas. Une  réussite quasi maximale, en regard du déchet adverse, bien que Frebel se montrait souvent intraitable dans ses interventions.

 Obligé de faire le jeu, Stavelot éprouvait toutes les difficultés à refaire surface. Un manque de conviction et une fatigue croissante au fil des minutes n’ont jamais permis aux hommes de Chauveheid de se montrer dangereux devant le but. Battice ne l’était guère non plus, ce qui nous donnait une seconde période sans fait saillant, les visités préservant finalement sans douleur un succès entériné durant les 45 minutes initiales.

                                                                                                                Y.H.

 

Laissez un commentaire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*) svp !

statfoot.be | Website by Siteweb-Service