twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu - Journée du 6/09/98 : Battice – Xhoffaix 4-2

Source : L'avenir le Courrier

Arbitre : M. Albert Moska

 

CJ : Ernst – Lucassen – Delhez – Johanns

Buts : Ernst 1°min 1-0 – Marlet 18°min 1-1 – Johanns  24°min 1-2  - Ibara 61°min et 84°min 3-2 – Schowtzen 86°min 4-2 sur pen.

Battice : Beckers – Beurts – Delhez – Cohlen – Keydeneer – Duracak – Schwontzen – Sterck (39°min Hougrand) – Ernst – Jaspers (46°min Lucassen) Ibara

Xhoffraix : Rogister – Bielen – Warland – Cahay- Hardy – Wansart – Johanns – Regnier (79°min) – Di Stefano – Marlet – Hernandez.

Au terme de la coupe de province qui avait vu Battice cartonner, Robert Coutereels se voulait prudent : « Attention, nous avons rencontré des équipes d’un étage inférieure, il s’agira de confirmer contre des formations de notre niveau « avait-il déclaré à l’époque.

Après 2 journées de championnat, il peut être rassuré. Son équipe compte le maximun de points et son attaqiue marque comme elle respire : 4 buts à Zubel et autant contre Xhoffraix !

Samedi soir, les Xhoffurlains l’ont appris à leur dépens. Quarante deux secondes, c’est le temps qu’il faut à René Ernst pour trouver la faille (1-0). On pense les Batticiens lancés vers un succès probant mais c’est tout le contraire qui se passe.

Loin de s’affoler, la bande à Gruselin refait surface peu avant la demi-heure. Les buteurs de service se nommant Ph. Marlet 18°min et G Johanns 24°min et c’est le score au repos.

Après celui-cin la rentrée de Lucassen sur l’échiquier bleu et blanc s’avère déterminante. Rageur, c’est lui qui sert idéalement Ibara pour l’égalisation 2-2. Du coup Xhoffraix perd le fil du match : « A cet instant de la partie, on a oublié d’oser »Regrette Roger Gruselin au terme des débats.

Excepté un tir de Di Stefano, les Rouge et Blanc acceptent la suprématie locale.A a 84°min, ce qui doit arriver arrive. Ibara prend tout le monde de vitesse pour signer son second but personnel 3-2. C’est finalement à la 86°min que M. Schwontsen donne au marquoir sa physionomie définitive sur penalty 4-2.

Journaliste : Michel Fabry

Laissez un commentaire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*) svp !

statfoot.be | Website by Siteweb-Service