twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(3 Votes)

C’est vous qui payez les play-offs !

Pour ou contre les play-offs du championnat de Belgique de foot, qui vont débuter le samedi 30 mars ?

 

 Les « pour » évoquent un regain de suspense, de « belles affiches », des recettes supplémentaires. Ce n’est pas faux sur l’exemple d’il y a 2 ans : Anderlecht, qui avait terminé comme toujours en tête de la phase classique, s’était écroulé dans les play-offs, et on se souvient de la fin haletante du dernier match, lorsque le but de Kennedy donna le titre à Genk face au Standard. 


Mais ces play-offs, c’est d’abord une implacable pompe à fric. Le système, perfectionné en boxe au temps de Cassius Clay, est vieux comme le monde. Un promoteur engage et paye deux boxeurs pour disputer un championnat du monde. Parallèlement, il « vend » le combat à des chaînes de télé. Celles-ci s’y retrouvent très largement grâce aux spots publicitaires très chers qui passent  avant le combat et entre les rounds. Ces pubs concernent, par exemple, des boissons, des friandises, des poudres à lessiver. Et qui achète ensuite ces produits ? Ben, les téléspectateurs, pardi ! En plus, pour voir le combat,ils doivent payer un abonnement  ou un « one-shot » à la chaîne télé.

Le système des play-offs dans le football belge, c’est rigoureusement le même principe. Des chaînes comme Belgacom et Voo reçoivent l’argent des annonceurs et des téléspectateurs et versent des « droits télé » aux clubs qui participent aux play-offs. La boucle est bouclée…

Au bon vieux temps, il y avait deux rencontres par an entre le Standard et Anderlecht (un aller et un retour). A présent, il y en a quatre. Pourquoi pas huit, seize ou trentre-deux, tant qu’on y est, puisque c’est ce qui rapporte ? Ce que veulent les chaînes télé, c’est pas Lokeren – Courtrai, c’est Standard – Anderlecht bien sûr. Or, il n’y a chaque année qu’un seul Grand Prix de Formule 1 à Francorchamps, et un seul Liège-Bastogne-Liège. C’est la rareté qui en fait le charme…

Et que dire alors de la méthode, avec ces points divisés par deux ? Anderlecht, qui comptait 13 points d’avance sur le FC Bruges après la phase classique, n’en a désormais plus que sept, par l’opération du Saint-Esprit. Si Eddy Merckx avait franchi l’Izoard avec deux minutes d’avance, on lui aurait dit : « Arrête-toi un moment, Eddy, tu n’as plus qu’une minute d’avance pour entamer la descente… »

Quant aux play-offs 2, ils n’intéressent personne… Sauf que Charleroi, par exemple, qui a ramé pour se sauver, pourrait encore être européen en gagnant un match de barrage avec le 4e des play-offs 1.

Les play-offs 3 ? Encore plus risibles… Le CS Bruges, qui a terminé bon dernier, n’est même pas certain de descendre et pourrait devoir affronter cinq fois le Beerschot, avant d’en découdre avec les clubs de D.2 dans le tour final.  Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?


Si ce système était si intéressant, vous ne croyez pas que les grands pays européens du foot l’auraient inventé avant nous ?

L’équipe statfoot.

 

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Gigi Posté par Gigi

    Le positif des Play-Off
    1 : Plus de matches, donc plus de jeu, donc plus de plaisir car le plus important dans le football est quand même de jouer.
    2 : Cela permet aux entraîneurs de tester des jeunes dans des matches officieux, sans que les obligations de résultats soit omniprésentes.
    3 : Cela permet aux entraîneurs de tester certaines tactiques ou de tester joueurs dans d’autres positions afin de leurs donner des indications pour l’année suivante.
    4 : Evidemment de concrétiser leur championnat.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*) svp !

statfoot.be | Website by Siteweb-Service