// Statfoot.be - Toutes les statistiques des joueurs de football belges - Compte rendu - Journée du 25/04/1993: FRACIENNES – VISE : 7-1 // //

twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu - Journée du 25/04/1993: FRACIENNES – VISE : 7-1

 

SOURCE : La Meuse -La Lanterne

Arbitre : M. Stempels

Carte jaune : Cambrésy (44’)

 Buts : Carrette (11’) – T. Di Michelle (18’) – Marinelli (25’) – Thibaut (46’, 72’, 90’) – Cambrésy (80’) – Pédrotta (86’)

FARCIENNES : Calbert – Duplouy – Marinelli – Bairamjan - Tan – Toni. Di Michelle – P.Thibaut – Carette (46’, Oriolo) – Bongiovanni – Degueldre – Sergio. Di Michelle (55’, Pédrota)

VISE : Millet – Gérardy – Elaerts – Than-Tinh – Cambrésy – Levaux – Toussaint – Michiels – Lechanteur – Jolly – Dextexhe –

       Les mauves ont bien …. Visé

Il n’a pas fallut attendre longtemps avant de voir les Sambriens entrer en action. Dès la 11’, Thibaut cédait le cuir à Sergio Di Michelle dont la passe trouvait l’opportuniste Carette. Un début de rêve pour les joueurs locaux. Sur un terrain fort bondissant, ceux-ci n’éprouvaient guère de peine à contenir les rares tentatives visiteuses. Au contaire, à la 18’, Toni Di Michelle, isolé par Thibaut, lobait le gardien Visétois pour doubler le score. Sept minutes plus tard, Thibaut, dans tous les bons coups, centrait pour Marinelli. La volée en un temps de l’ancien joueur de Beveren  crucifiait le pauvre Millet. Sans jamais hausser le rythme, Farciennes avait déjà gagné la partie.

Il fallait attendre la demi-heure pour voir les Visétois réagir : un tir de Cambrésy trouvait Calbert à la parade, juste avant qu’une fusée de Toussaint ne frôle l’objectif. Farciennes se ressaisissait en fin de première mi-temps. A la 43’, c’est la transversale qui venait secourir le gardien visiteur suit  à un « heading » de Degueldre.

 

               Reprise en fanfare

   On rejouait depuis moins de 30 secondes quand Marinelli, fort actif, lançait Philippe Thibaut dont la reprise laissait Millet impuissant. Le capitaine farciennois trouvait enfin la juste récompense de son travail… et ce n’était qu’un début.              A trois reprises, Thibaut allait encore inquiéter une arrière-garde visiteuse complètement démobilisée. Heureusement pour Visé, Thann-tinh et Cambrésy se vidaient les tripes. C’est d’ailleurs ce dernier qui inquiétait Calbert à la 63’. Quelques minutes plus tard, Oriolo réalisait un remarquable travail technique dans le rectangle avant d’offrir un « caviar » à Thibaut. A 5-0, Visé trouvait le courage de réagir par l’intermédiaire de Cambrésy qui faisait joujou avec tous les défenseurs locaux avant de placer un tir ars du montant. Visé méritait d’autant plus de sauver l’honneur que des essais de Cambrésy, encore lui, et de Jolly obligeait Calbert à sorti des saves  preud-hommesques.

 

Commentaire                                                                                                 

Michel Iannacone (Farciennes) « Le score parle de lui-même ! »

« Pourtant, j’ai eu un peu peur en début de rencontre. Visé n’est arrivé qu’à la toute dernière minute et je sentais la nervosité monter chez les garçons. Heureusement, on a marqué très vite. Finalement, cela a été le match le plus facile de la saison ».

                                                                                                                          J.S

Laissez un commentaire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*) svp !

statfoot.be | Website by Siteweb-Service

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données