twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu - Journée du 25/04/1993: FC Roulers – Tilleur : 4-2

 

SOURCE : LE JOUR-LE COURIER

Arbitre : M.Serre.

Buts : Lemiengre (11’,1-0) – Barbier (55’,1-1) – Lemiengre (61’, 2-1) –              Barbier (65’,2-2) – Denorme (69’, 3-2) – Vandenberghe (84',4-2)

FC Roulers : Deryckere – Kulozualada – David – Hinderyckx (88’ Hostekint) – Ngabu – Dewisdelaere – Clinckemaille – Lemiengre (85’ Thoree) – Vandengerghe – Van Hall – Denorme –

Tilleur : Brijjak – Olivieri – Van Sezvenande – Bekim – Collard – Crénerinne – Stas – Laszczyk – Ebala (63’ Savona) – Barbier – Banza (75’ Licata) –

Les p’tits bleus méritaient mieux

Les matchs de fin de saison sont souvent source d’ennui pour les spectateurs. Celui qui opposait le FC Roulers à Tilleur ne fut pas dans le cas et si les quelques cinq cent spectateurs du Roodenbach ont pris du plaisir à cette rencontre, le mérite en revient aux deux équipes qui s’efforcèrent, chacune dans leur style, de jouer un football ouvert et offensif avec comme résultat six buts et de nombreuses occasions.

C’est avec détermination que l’équipe locale débutait la partie et Lemiengre se mettait immédiatement en évidence mais son essai était repoussé par le poteau. Ce n’était que partie remise jusqu’à la 11’, il donnait l’avance à son équipe en reprenant un ballon repoussé par Brijjak qui pourtant s’était interposé avec brio sur un tir de Vandenberghe. Emoustillés, les Tilleuriens entraient alors dans le match et se ménageaient plusieurs occasions mais sans succès. Les locaux ne restaient pas pour autant inactifs et une belle offensive collective leur permettait d’isoler Lemiengre qui cette fois ne pouvait conclure. Le troisième quart d’heure était à l’avantage des Liégeois ; c’est d’abord une tête de Leszczyk qui nécessitait une parade de Deryckere : puis un coup-franc d’Olivier rasait le poteau ; Barbier ensuite subtilisait le ballon au libéro adverse, s’avançait seul devant le but mais trappait le poteau ; enfin Crénerinne tirait dans le petit filet ; les P’tits Bleus étaient mal récompensés de leur allant offensif.

     La reprise voyait à nouveau les Métallos à l’attaque et c’est méritoirement qu’ils égalisaient à la 55’ par un but de belle facture lorsque Leszczyk débordait, centrait pour Ebola qui remisait sur Barbier dont la reprise était imparable. Piqués au vif, les Flandriens répliquaient et faisaient le forcing. Suite à un corner, Clinkemaille prenait Brijjak à contrepied mais le gardien détournait l’envoi par un réflexe étonnant. La pression locale se faisait de plus en plus forte et Lemiengre redonnait l’avance à Roulers.

   Cependant à la 65’, Barbier égalisait de la tête sur corner. La rencontre s’emballait alors ; aux combinaisons techniques des Tilleuriens, les locaux répliquaient par un jeu plus rapide et plus incisif ; ils prenaient l’avantage grâce à Denorme qui le long de la ligne de touche profitait de la passivité de la défense pour glisser le ballon dans un « trou de souris ». Enfin à la 84’, un contre mené rondement permettait à Vandenberghe de fixer le score à 4-2.

 

Van Toorn : toujours ce manque de volonté

 Décidément Matt Van Toorn vit mal cette fin de saison. Et cette deuxième défaite consécutive lui restait visiblement sur l’estomac. Alors que ces joueurs avaient produit un jeu agréable et offensif et étaient revenus deux fois au score, ne concédant la victoire que dans les vingt dernières minutes, déçu et amer, l’entraîneur batave ne reprenait que le score.

« Nous avons rejoué à la baballe », expliquait-il, «  tandis que nos adversaires ont montré plus de volonté et de détermination, devant le but. C’est peu croyable, le nombre d’occasions que nous avons ratées. Ah ! S’ils avaient tous la même rigueur que Collard…. »

 

Laissez un commentaire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*) svp !

statfoot.be | Website by Siteweb-Service