twitter-iconfacebook-icon

Actualité
: (07/11/14) Communication des Comités Provinciaux
: (09/03/14) Publication de l'article "Il n’y a plus assez de Georges Lambert sur nos terrains"
: (20/10/14) LETTRE OUVERTE AU MONDE DU FOOTBALL AMATEUR, AU MONDE POLITIQUE ET A TOUS LES AMOUREUX DU FOOTBALL."
: (28/04/14) Publication de l'article "Un pur Anderlechtois devenu supporter du Standard !"
: Suivez notre actualité sur Facebook (www.facebook.com/Statfootbe) et Twitter (@statfoot_be)
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu - Journée du 21/04/1996: Sprimont - Waremme : 5-0

 

SOURCE : LE JOUR-LE COURIER

Arbitre : M. Loncin

Carte jaune : Brassinne

Carte rouge : Colette

Buts : Mira (9’,1-0) – Czagiel (13’, 2-0) –Lavarée (15’, 3-0) – Czagiel (30’, 4-0) – Baptista (75’, 5-0) –

Sprimont : Jacquemin – Jurdan – Troisfontaine (46’ Eris) – Bolline – Lawarée – Solhi – Lemoine – Mira – Czagiel – Baptista –

Waremme : Jonet – Tamburrini – Muylle – Stasse – Berger – Marin – Brassinne Fernandez (29’ Hombourg) – Mathieu (74’ Colette) – Jageneau (16’ Dessy) – Lucas

    Comme le score l’indique, les Sprimontois ont remporté une victoire aisée face à un adversaire démotivé par la perte du titre de dimanche dernier.

      En l’absence de tout engagement de part et d’autre, le match était déjà joué après un quart d’heure de jeu seulement. En effet, le marquoir indiquait une avance de trois buts pour les visités, sur des coups de pattes de Mira (coup-franc), Czagiel et Lawarée ! Waremme avait à peine le temps de rendre compte de la situation que Czagiel inscrivait le numéro 4 peu avant la demi-heure.

      Alors qu’il avait passé 45 minutes initiales de tout repos, Jacquemin  «  s’éveillait » durant le quatrième quart d’heure durant lequel Waremme équilibrait les échanges, Lucas expédiant même le ballon sur la transversale. Sprimont contrôlait néanmoins la partie pour finalement faire grimper le marquoir à un score de forfait par Baptista à l’entame du dernier quart d’heure. La fin de match se déroulait alors paisiblement. Le seul à se mettre en évidence était Colette. Entré une dizaine de minutes auparavant, il récoltait coup sur coup (88’ et 89’) deux cartons jaunes pour rouspétances qui se transformaient bien évidemment en rouge !

    Et dire que les deux équipes pourraient se retrouver face à face dès dimanche lors du tour final.

 

Laissez un commentaire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*) svp !

statfoot.be | Website by Siteweb-Service